La nouvelle donne pour l’enseignement et la recherche en mécanique

C’est une opinion que je partage avec beaucoup de mes confrères en France : il est assez rare de nos jours de rencontrer de jeunes recrues souhaitant faire carrière dans le domaine de la Mécanique, et d’une manière générale dans le domaine scientifique. Et pourtant … la Mécanique a bien changé !

On a nombre d’articles sur le sujet, sur l’exception culturelle française qui cantonne les études scientifiques à des perspectives sociales et managériales, sur le déficit d’image des métiers techniques, sur la Chine qui devient l’usine du monde quand l’Europe occidentale se trouve un avenir dans les services, etc …

Simon Sinek appréciera (https://startwithwhy.com/), commençons par :

Pourquoi changer ça ?

C’est très simple : il n’y a pas de chef de projet sans projet !

Certains se rappellent du « En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ». Alors autant les mettre en œuvre ! Et pour ça, nous avons besoin de techniciens et d’ingénieurs qui vont développer des projets dans leur ensemble pour améliorer nos quotidiens, tandis que d’autres iront les promouvoir, les vendre, les mettre en musique, …

Comment changer ça ?

Les sources de motivation des jeunes générations ont bien changé. A l’heure des « groupes » sur les réseaux sociaux, tous veulent comprendre les projets dans leur globalité, leurs finalités, la « Big Picture » pour se sentir investis d’une petite part de la mission. Partager un objectif pour devenir membre d’une communauté.

L’une des méthodes pour accueillir ces changements culturels dans nos métiers techniques de la Mécanique au sens large est de décloisonner les postes et fonctions dans nos organisations projets : cette démarche est déjà en route.

En amont de cela, la même démarche est entamée dans l’Enseignement. Pour l’accompagner, j’ai voulu donner un double objectif à SmartMeca Solutions :

  1. Présenter ensemble les outils matériels et logiciels pour les domaines Conception / Simulation / Essais, et ainsi à mettre en perspective leur complémentarité et leurs objectifs communs ;
  2. Faciliter leur accès et leur appréhension/adoption par la communauté des enseignants/chercheurs/professeurs, à la fois en termes de tarifs et d’accompagnement à l’enseignement (formation, préparation de Travaux Pratiques, gestion des licences, support, …)

Pour une offre logicielle et matérielle performante et accessible dans nos écoles, IUT, universités et établissements, qui stimulera nos futurs mécaniciens, rendez-vous le jeudi 14 juin 2018 à Paris Montparnasse pour la première édition des SmartMeca Academic Days !

Avec nos partenaires #Siemens, #MTS Systems et #PCB Piezotronics.

Inscrivez-vous ici : http://www.smartmeca.com/academicdays

Laisser un commentaire